L’ABVLW change de nom et s’appellera dorénavant l’ALW (Action Lac Waterloo). Ces changements d’appellation, de logo et de slogan visent à mieux refléter l’enthousiasme et la positivité des membres du CA par rapport aux activités que nous menons dont nos deux priorités : le déploiement d’un réseau de jardins intelligents (débuté en 2020) et la lutte au myriophylle à épis.
 

Notre ancien logo datait de 2008. Notre petit oiseau, nommé affectueusement « Polupas » nous a bien servi au fil des années ! Toutefois nous pensons qu’il était temps de revoir notre signature et notre slogan pour mieux refléter la période d’action dans laquelle nous sommes dorénavant engagés. Tous les membres du CA ont ainsi participé à une démarche avec une firme de marketing qui nous a aidés à trouver ce qui reflète le mieux notre association et ses activités !

 

Notre nouveau logo est tourné vers l’avenir. Les couleurs sobres et harmonieuses représentent bien la sérénité du Lac Waterloo. La goutte d’eau représente, bien sûr, le lac, mais celle-ci est déposée dans un demi-cercle vert qui renvoie à l’ensemble du bassin versant du Lac Waterloo.

 
 

Un nouveau slogan

S’unir pour un lac en santé témoigne de notre volonté à réunir tous les intervenants (municipalités concernées, organisation de bassin versant, réseau d’associations de lacs, résidentes et résidents du Bassin Versant, etc.) pour faire avancer concrètement et plus rapidement nos projets. Nous vous invitons, d’ailleurs, à renouveler votre adhésion comme membre d’ALW pour 2021 en cliquant sur le bouton bleu ci-dessous (si ce n’est pas déjà fait, bien sûr!).

 

Nouvelle réserve financière pour le lac Waterloo

Waterloo, mercredi 9 décembre 2020 — La Ville de Waterloo est extrêmement heureuse d’annoncer qu’un avis de motion a été déposé lors de la séance ordinaire du mardi 8 décembre pour un projet de règlement sur la création d’une réserve financière pour l’assainissement du lac Waterloo et de son exutoire.

Réserve financière pour appuyer les actions

Un premier projet de règlement a aussi été déposé lors de la séance ordinaire du 8 décembre et ce dernier prévoit l’utilisation de surplus accumulés non affectés pour les années 2021, 2022 et 2023. La Ville investira donc 100 000 $ en 2021, 125 000 $ en 2022 et 150 000 $ en 2023. Le projet de règlement précise également que la réserve financière ne pourra dépasser 1 500 000 $ et qu’il est possible d’y ajouter : toute somme provenant de la partie du Fonds général affectée à cette fin par le Conseil de ville, des dons en argent, des sommes amassées par des campagnes de financement et des subventions du provincial et du fédéral.

Cette réserve financière est destinée exclusivement au paiement des actions visant l’assainissement du lac Waterloo et de son exutoire. « L’ABVLW est un organisme partenaire de première heure de la Ville et nous sommes très enthousiastes de cette annonce officielle. Nous travaillons en collégialité avec la Ville dans le dossier du lac et on constate que les efforts des dernières années portent fruit. De notre côté, nous avons obtenu un don anonyme de 375 000 $ qui vient égaliser les montants qui seront investis par Waterloo lors des trois prochaines années. » vient ajouter Mme Esther Déom, présidente du conseil d’administration des Ami(e)s du Bassin Versant du Lac Waterloo (ABVLW).

Actions prévues en 2021

Afin de donner suite à une subvention obtenue de la Ville en mai 2019, l’ABVLW avait mandaté la compagnie Biodiversité conseil inc. pour réaliser un inventaire et une cartographie des plantes aquatiques exotiques envahissantes (PAEE) présentes dans le lac. Les premières actions qui seront mises en place visent à réduire la présence et la multiplication du myriophylle à épis. Pour ce faire, deux interventions seront menées par des plongeurs spécialisés. Ils procéderont à de l’arrachage manuel et à la pose d’une membrane de jute au fond du lac. Ces interventions réduiront la présence et la reproduction du myriophylle à épis. « Grâce à cet inventaire et avec l’aide du Regroupement des Associations Pour la Protection de l’Environnement des Lacs et des bassinsversants (RAPPEL), nous sommes allés chercher les certificats d’autorisation nécessaires du Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs ainsi que du Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Nous pourrons donc, dès l’été prochain, continuer à mener des actions concrètes visant à réduire la propagation du myriophylle à épis qui est un des

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour diffusion immédiate

gros problèmes à endiguer. » souligne Jean-Marie Lachapelle, maire de Waterloo. Mme Déom, présidente du CA des ABVLW ajoute : « On ne pourra pas dire que le rapport final soumis par Biodiversité conseil inc. reste sur une tablette. L’urgence de procéder à des activités de contrôle du myriophylle à épis y apparaissait clairement et dès l’été prochain on s’y attaque, c’est uneexcellente nouvelle. »

Rappel des actions menées en 2020

Dès 2020, Waterloo a porté des actions visant l’assainissement du lac. Afin d’y réduire le trafic et ainsi limiter les possibilités de propagation des PAEE, l’accès à la descente de bateau a été autorisé uniquement aux résidents des municipalités riveraines que sont Shefford et Waterloo. Des bouées nautiques ont été installées pour indiquer les secteurs interdits à la navigation. Pour sensibiliser les usagers du plan d’eau, des affiches informatives indiquant la bathymétrie (profondeur du lac par zone) ainsi que l’emplacement et la concentration des zones affectées par les PAEE ont été produites. Elles seront installées dès le printemps prochain. Un programme de subvention pour les citoyens a été mis en place pour l’aménagement de jardins intelligents sur leur propriété. La Ville en a d’ailleurs aménagé un au parc des Générations cet automne.

L’ABVLW est heureuse d’avoir bénéficié de la première mouture du programme du RAPPEL pour compenser ses émissions de carbone. Vos représentants ont ainsi pu procéder hier, à la plantation de 75 arbres sur le terrain de l’usine de filtration de Waterloo. Un grand merci à la Ville de Waterloo pour avoir fourni une excavatrice et la terre !

L’image peut contenir : 1 personne, debout, arbre, ciel, herbe, plein air et nature

 

Bonjour à tous!

L’activité annuelle du Nettoyage des berges du Lac Waterloo aura lieu le 1er juin prochain, de 9h à 12h. Voilà une belle occasion de s’impliquer pour assurer la santé et la beauté de notre lac. Petits et grands sont invités à venir participer à ce rassemblement convivial.

Une activité spéciale est prévue pour les enfants, sur inscription. Jeux de groupes, chanson du lac, et bricolage d’un jardin intelligent. Tous les détails et inscriptions au kiosque de l’ABVLW le 25 mai prochain, dans le cadre de la fête de la famille à Waterloo (Familles en fête — édition vélo).

C’est un rendez-vous derrière l’Église St-Bernardin à compter de 9h00 le 1er juin pour le Nettoyage des berges 2019!

Cette assemblée se tiendra le 8 juin 2019 à la salle du Conseil municipal, à l’Hôtel de ville de Waterloo, à compter de 9h00.
Nous espérons vous voir en grand nombre et amenez des ami-e-s ! Si vous n’êtes pas déjà membre de l’ABVLW, nous aurons des formulaires sur place pour les adhésions, ainsi que les dons. Vous pouvez aussi devenir Membre à Vie.
En attendant, nous vous attendons aussi pour l’activité annuelle du Nettoyage des berges, qui aura lieu le 1er juin, à compter de 9h00, Rendez-vous derrière l’Église St-Bernardin.

Le thème de l’environnement commence à être omniprésent dans l’actualité. Voyez comment certains intervenants de la région posent des actions ici et ailleurs pour aider la cause environnementale.

L’invitation, à laquelle la municipalité de Shefford s’était jointe, avait été lancée par les Amis du bassin versant du lac Waterloo (ABVLW) et la Ville de Waterloo.

Trois étudiantes en génie civil de l’Université de Sherbrooke ont proposé aux Ami-es du bassin versant du lac Waterloo (ABVLW) l’analyse et la conception d’aires de biorétention, des jardins intelligents, qui permettent de ralentir le ruissellement et de traiter les eaux de pluie, afin de réduire le problème d’eutrophisation du lac Waterloo.

1er novembre 2018 from tvcw on Vimeo.

Peut-être l’avez-vous vu passer sur notre page Facebook, mais l’ABVLW se devait de partager davantage cette jolie petite fiche informative.

Tel que cela avait été demandé, lors de la dernière Assemblée Générale Annuelle, par Mme. Juile Daigle (Merci de cette proposition, soit dit en passant!), voici donc une liste de 10 petits trucs que nous pouvons tous mettre en application afin de contribuer à la bonne santé de notre lac.